Activités physiques de combat en milieu scolaire

Hypothèse

L’interruption du combat après une projection réussie, permet aux deux combattants de refaire en coopération cette projection réussie.

La mémoire à court terme est transférée dans une mémoire à plus long terme.

Les pratiquants se souviennent de ce qu’ils ont réalisé (cela va jusqu’à deux ou trois projections) pour un même combat.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 512340

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Combat à mémoire et apprentissages en judo   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License