Activités physiques de combat en milieu scolaire

Study of distances and rotations between judo players during approaches and grips in judo combats
Etude des distances et rotations entre les judokas

6ème Symposium sur la recherche en judo - Rotterdam 2009

JPG - 807 octets

JPG - 1.1 ko

ETUDES DES DISTANCES ET ROTATIONS DANS LES COMBATS DE JUDO
Michel Calmet1, Bianca Miarka2,3, Emerson Franchini2.
1.Faculté des Sciences du Sport of Montpellier, France and invited professor at University of São Paulo, bolsista CAPES.
2.Martial Arts and Combat Sports Research Group, School of Physical Education and Sport, University of São Paulo, Brazil.
3.Project n° 08/51571-0 supported by FAPESP, Brazilian Funding Agency.

Résumé :
L’observation des compétiteurs adverses est importante pour connaître leurs comportements, pour construire à l’avance des solutions qui renforcent l’efficacité du combattant. En judo les deux combattants se saisissent, se déplacent sur le tapis pour attaquer. Les saisies varient en distance, les judokas en se déplaçant sur le tapis changent leurs coordonnées géographiques et/ou de secteur angulaire face à l’autre combattant.
Les vainqueurs de 35 combats ont été analysés (9 débutants, 16 confirmés, 10 experts) en relevant les distances et leur secteur angulaire face à l’autre combattant lors des déplacements.
Les résultats permettent : i) Chez les experts d’évaluer les durées et le nombre de phases de combat (période entre "hajimé" et "maté" prononcés par l’arbitre). Ces valeurs correspondent à celles trouvés dans la littérature. ii) De présenter des modèles caractéristiques concernant les distances lors de l’approche et de la saisie. Les débutants viennent et saisissent simplement l’autre judoka. Les experts s’approchent et saisissent avec beaucoup d’attention et de précision. Les débutants utilisent généralement la saisie à deux mains pour projeter. Le rapport temps de saisie à deux mains / temps de combat est de 70% pour les débutants vs. 17% pour les experts. iii) De mettre en évidence des déplacements en rotations (avant la saisie et après la saisie). Le nombre de tours autour de l’autre judoka pendant une phase (moyenne ± écart-type) varie : experts 0,8 ± 0,8 ; débutants 1,8 ± 1,1. Les changements de sens dans une phase varient : experts 0,07% ; débutants 55%. iv) De mettre en évidence des comportements d’experts : a) Intégration des rotations dans les stratégies pour gagner des combats ; b) développer des comportements atypiques pour les saisies et les projections pour surprendre les adversaires. Les modèles et informations semblent intéressantes, l’analyse devrait être plus poussée pour les confirmer.

PDF - 83.5 ko

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 512240

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Recherches, publications  Suivre la vie du site Communications en congrès   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2c + ALTERNATIVES

Creative Commons License